MENU


Technicien de maintenance : Les formations

La filière maintenance industrielle offre une grande variété de formations, allant du CAP/BEP à BAC+5.
La formation initiale peut se faire en cursus classique ou en alternance quel que soit le niveau de formation.



CAP / BEP


BEP MPEI (Maintenance des Produits et Equipements Industriels)

Le BEP MPEI est un certificat intermédiaire obtenu en fin de première. Lors de l'évaluation il est demandé à l'élève de réaliser une réparation par échnange standard de pièce ou par amélioration et de réaliser des opérations de surveillance et de contrôle sur machine pour permettre le foncitonnement stable de l'équipement.

 

BAC PRO 


Bac Pro MEI - Maintenance des équipements industriels

Le bac pro MEI forme aux opérations de maintenance corrective et préventive des équipements industriels. Le titulaire de ce diplôme acquiert des compétences pluridisciplinaires en mécanique, hydraulique, électrique et hydraulique. La poursuite des études peut se faire vers un BTS MS (Maintenance des systèmes).
Le diplômé peut être recruté par des entreprises appartenant à des secteurs économiques très variés. Rattaché au service maintenance, il peut intervenir seul ou en équipe. Il peut aussi encadrer tout ou partie d'une unité de maintenance.

 

Bac Pro ELEEC - Electrotechnique, énergie, équipements communicants

Le Bac Pro ELEEC forme aux opérations liées à l'électricité : réalisation et lecture de schémas électriques, câblages, raccordement aux armoires électriques, ....
Sont enseignées les règles relatives à la basse et à la Haute tension.
Il existe trois spécialistes pour cet enseignement : 

 

DUT / BTS (BAC +2)


BTS MS (Maintenance des Systèmes) - Ex BTS MI - Maintenance Industrielle

Durée de la Formation : 2 ans
Un BTS qui s’ouvre sur de nouveaux domaines techniques en proposant une formation transversale à la maintenance :

Le titulaire du BTS doit savoir dépanner, réparer, améliorer les équipements, mais aussi anticiper les dysfonctionnements grâce à sa connaissance du secteur d'intervention et l'utilisation de la gmao (gestion de la maintenance assistée par ordinateur).

C'est un technicien de terrain qui intervient sur des lignes de fabrication ou des machines isolées. Ses compétences s'appuient sur une bonne connaissance des systèmes automatisés et des équipements électriques et mécaniques, ainsi que sur la maîtrise des méthodes de maintenance aussi bien préventive que corrective.

Il peut établir un diagnostic de panne, faire le bilan d'une suite d'interventions et l'analyser pour établir le cahier des charges d'installations nouvelles. Une fois ces installations réalisées, il peut les réceptionner et superviser leur mise en oeuvre.

 

DUT GIM - Génie Industriel et Maintenance

Durée de la Formation : 2 ans

Le DUT GIM forme des techniciens supérieurs capables d'assurer le fonctionnement d'une unité de production industrielle. Leurs compétences techniques sont pluridisciplinaires (électricité, électronique, automatismes, mécanique, thermique, matériaux).

Les titulaires de ce DUT sont aussi des gestionnaires, aptes à prendre en compte l'aspect financier d'un projet, et des chefs d'équipe, pouvant organiser et coordonner le travail de différents professionnels. Ils peuvent exercer différents types d'activité.

 

BTS Electrotechnique

Le BTS électrotechnique forme des spécialistes de l'étude, de la mise en oeuvre, de l'utilisation et de la maintenance des équipements électriques. Ces équipements, de plus en plus sophistiqués en raison de l'évolution des technologies de l'informatique et de l'électronique, peuvent faire intervenir des procédés d'hydraulique, de pneumatique, d'optique...

Le technicien supérieur peut exercer son activité dans différents secteurs tels que les équipements et le contrôle industriels, la production et la transformation de l'énergie, les automatismes et la gestion technique du bâtiment, le froid et l'agroalimentaire, ou les équipements publics. C'est en maintenance et en conseil technique que les emplois se développent le plus rapidement.
 

DUT GEII - Génie Electrique et Informatique Industrielle

 

BTS CIRA - Contrôle Industriel et Régulation Automatique

Pendant la phase des études, il conçoit la partie contrôle-commande d'une installation industrielle. Après analyse du processus de production, il définit les solutions d'automatisation, effectue les calculs de dimensionnement, choisit les matériels dans le catalogue des constructeurs, réalise schémas et programmes. Il peut être chargé des contrôles, des essais ou de l'installation. Il procède alors en laboratoire à l'étalonnage des appareils de mesure et de commande. Il supervise le montage des équipements. Il effectue les réglages sur site. Il fixe les procédures d'essais à respecter. Responsable de la maintenance, il établit les méthodes d'intervention, établit le planning des travaux d'entretien ou de réparation, assure la maintenance d'équipements complexes.

Ce professionnel peut également prendre en charge la mise en oeuvre et la conduite d'une installation ainsi que l'assistance technique et l'animation des équipes d'exploitation ou de maintenance.

 

LICENCE PRO (BAC +3)


(informations à venir)

 

 

INGENIEUR (BAC +5)


(informations à venir)