Ce site utilise des cookies pour vous permettre de vous connecter à votre compte et à des fins de mesure d’audience. Nous ne conservons aucune information privée identifiable vous concernant sur nos cookies. Nous ne diffusons pas de publicité ciblée. (en savoir plus)

La tâche a été effectuée, mais des erreurs se sont produites sur la page

Pourquoi effectuer un CIF ?

⌚ 08/01/2020 | qui peut prétendre au CIF ? quelle est sa durée ? Tout savoir sur ce dispotifi permettant de se former en maintenant une rémunération

Le Congé Individuel de Formation ou CIF est une solution pour les salariés qui souhaitent suivre une formation pour se réorienter ou acquérir de nouveaux diplômes ou habilitations. Il permet une suspension du contrat de travail et un maintien de rémunération. Quelles sont les conditions pour y prétendre ? Quelle est la durée d’un CIF ? Quelles démarches pour l’obtenir ?

CIF : qu’est-ce que c’est ?

Le CIF est l’acronyme de Congé Individuel de Formation. Ce dispositif permet au salarié de prendre congé de son poste pendant un période définie pour suivre une formation tout en étant rémunéré. Il est notamment utilisé pour se reconvertir ou acquérir de nouvelles certifications qui lui permettront d’évoluer au sein de son entreprise.
Depuis le 1er janvier 2019, le CIF est remplacé par le « CPF de transition professionnelle ».

CIF : à qui s'adresse-t-il ?

Pour prétendre au CIF plusieurs conditions doivent être validées.
- La formation demandée soit inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).
- En concernant le salarié, il doit justifier d’une certaine ancienneté suivant son type de contrat de travail.
  •     Pour les salariés en CDI, il faut justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non et de 12 mois d’ancienneté minimum dans la même entreprise.
  •     Pour les salariés en CDD, il faut justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non pendant les 5 dernières années et de 4 mois consécutifs ou non au cours de la dernière année.
  •     Pour les intérimaires, il faudra justifier une ancienneté de 1600 heures au cours des 18 derniers mois. Il faut également que les 600 heures aient été effectuées auprès de l’entreprise à laquelle la demande de CIF a été faite.

Comment obtenir le maintien de rémunération lors d’un CIF ?

Si vous êtes professionnels de maintenance et que vous souhaitez obtenir le maintien d’une rémunération pendant votre période de formation, il faut effectuer une demande de financement de votre CPF de transition professionnelle (ancien CIF) auprès de l’OPCO de branche dont dépend votre entreprise.
Ce dossier de candidature vous demandera de présenter votre projet et les motivations qui vous poussent à demander ce congé de formation.

Quelle rémunération lors du CIF ?

Votre rémunération lors du CIF dépend de votre salaire de référence. Elle représentera 100 % du salaire antérieur si votre le salaire est inférieur ou égal au double du SMIC (soit 2933,24€). Si votre salaire brut de référence est supérieur à 2933,24€, vous serez rémunéré à hauteur de 90% de votre salaire brut antérieur si le congé ne dure pas plus d'un an ou 1200 heures.

CIF : quelle durée de formation ?

La durée d’un CIF est variable et peut être adaptée au contenu de la formation choisie. Elle ne peut toutefois pas dépasser 1 an pour une formation continue à temps plein ou « 1200 heures pour des formations constituant un cycle pédagogique comportant des enseignements discontinus ou à temps partiel »


Dossiers thématiques

dossier thématique maintenance 4.0
advices

Outils pour la recherche d’emploi

simulator

Le simulateur d’entretien audio

resume

Déposez votre CV et recevez les offres qui vous correspondent

search

Recherchez des offres

newsletter

Recevez toutes nos offres d’emploi via la newsletter