MENU




Outils pour la recherche d’emploi

Emploi Maintenance Industrielle

Trouvez votre prochain poste en maintenance industrielle sur Emploi-MaintenanceIndustrielle.com, premier site d’offres d’emploi dédié exclusivement à la maintenance industrielle. Déposez votre CV pour être visible auprès des recruteurs spécialisés. Conseils personnalisés, Actualité de la maintenance, Filières de formation et fiches métiers
Ciblez vos recrutements de techniciens : diffusez vos offres auprès d’un public qualifié et accédez à une CVthèque spécialisée.
 

Technicien de maintenance : son travail au quotidien

Le technicien de maintenance gère l’ensemble des opérations qui permettent de garantir la disponibilité de l’outil de production. Il travaille suivant un plan de maintenance préventive qui a pour but de fiabiliser les équipements industriels grâce à une surveillance au quotidien. C’est généralement avec l’ingénieur maintenance que cette planification est établie. Interviennent dans cette réflexion la notion de maitrise des coûts et de productivité : coût de la panne et de l’arrêt de la chaîne de production versus coût d’un entretien préventif. Le service maintenance assure l’entretien et le changement de pièces à intervalles réguliers pour prolonger la durée de vie du parc machines. Chaque métier a une expertise propre : électrotechnique, automatisme, hydraulique, mécanique, tuyauterie, soudure … Quand survient une défaillance, le technicien intervient de façon curative : il diagnostique la panne et mène les actions correctives pour remettre le matériel en état de fonctionnement le plus rapidement possible.
 

Technicien de maintenance : quelles formations ?

Le Bac Pro MEI (Bac Pro Maintenance des équipements industriels), le BTS MS (Maintenance des Systèmes – ex BTS MI – BTS Maintenance Industrielle) et le DUT GIM (DUT Génie Industriel et Maintenance) sont les filières généralistes pour se former au métier de technicien de maintenance. Ces 3 diplômes conduisent à des compétences pluridisciplinaires : mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique.
Le BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques – ex BTS MAI Mécanique et Automatismes Industriels) forme des techniciens à la conception d’équipements automatisés, l’installation, la mise en route, l'entretien et la réparation (métier aussi appelé « électromécanicien »).
Le Bac pro ELEEC (Electrotechnique, Energies, Equipements communicants) et le BTS Electrotechnique ouvrent la voie vers le métier d’électrotechnicien, expert dans le domaine de l’électricité (haute et basse tension). Le DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle) forme également aux métiers de l’électricité industrielle avec une facette complémentaire, celle de la programmation informatique. En ce sens, ce diplôme est à mi-chemin entre un BTS Electrotechnique et un BTS CIRA (Contrôle Industriel et Régulation Automatique). Ce cursus mène au métier d’automaticien pour les profils ayant des prédispositions pour le langage informatique et la programmation d’automates. L’automaticien conçoit sur-mesure l'algorythme qui va animer la machine et effectue les mesures et réglages permettant de valider son fonctionnement.
 

 

Technicien de maintenance : l’Alternance, un mode de recrutement valorisé ?

La plupart des diplômes indiqués ci-dessus peuvent s’obtenir par la voie de l’alternance.

C’est un mode de formation qui présente de nombreux avantages pour le technicien de maintenance qui va apprendre son métier en partageant son temps entre l’école qui le forme aux connaissances théoriques et l’entreprise qui lui offre la possibilité de mettre immédiatement en pratique ses acquis et de se confronter à la réalité du travail. L’alternant aura donc une véritable expérience terrain à la sortie de son apprentissage, ce qui lui donnera une longueur d’avance sur le marché de l’emploi et favorisera son insertion professionnelle.

En maintenance industrielle, domaine où les compétences techniques sont difficiles à trouver, et dans l’industrie en général, c’est un mode de recrutement fréquemment utilisé par les employeurs : il n’est pas rare que l’entreprise ayant investi 2 à 3 ans de formation dans un apprenti l’embauche à l’issue de cette période car le savoir-faire acquis sur tel ou tel équipement est clé sur ce type de poste. Découvrez nos offres d’alternance en maintenance industrielle.

L’enseignement est totalement gratuit. Deux contrats l'encadrent - faisant tous deux de l’alternant un salarié à part entière de la société qui l’accueille - : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Et dans les deux cas, le contrat est tripartite, impliquant l’alternant, l’entreprise-employeur et l’établissement de formation.
L’alternant perçoit une rémunération en tant que salarié (réglementé légalement en fonction de l’âge ou du niveau de diplôme - Simulez votre rémunération en tant qu'alternant).

 

Un travail d'équipe : quelles qualités mettre en avant lors d’un entretien d’embaucheQuelles qualités mettre en avant lors d’un entretien d’embauche ?

En complément des connaissances théoriques et du savoir-faire, le technicien doit aussi faire preuve de qualités personnelles. Il suffit de consulter les offres d’emploi pour découvrir ce que recherchent les recruteurs :
- rigueur et méthode pour poser un diagnostic et apporter des solutions à un dysfonctionnement
- autonomie et réactivité pour assurer une remise en route rapide de l’appareil de production
- capacité à travailler en équipe car au sein d’une usine tous les services sont interconnectés, au service de la production.
 


Technicien de maintenance : quel salaire ?

Combien gagne un technicien ? Le salaire mensuel net médian des salariés à temps complet est de 2200 € brut (source : Insee, 2014). Toutefois, il n’est pas rare de constater des salaires bien supérieurs sur des secteurs d’activité ou des régions qui ont du mal à recruter. Toujours selon cette même étude, 10% de ces salariés gagnent 3000€ ou plus par mois.
 

Où trouve-ton les postes de techniciens de maintenance ?

En termes de répartition géographique - alors que pour des postes de service administratif et financier, on trouve une forte concentration de postes en région parisienne et dans les grandes agglomérations - les emplois de techniciens sont répartis de façon assez homogène sur le territoire. En effet, partout où il y a activité industrielle, il peut y avoir des postes de techniciens.

Les grosses entreprises ont souvent des équipes intégrées mais peuvent aussi faire le choix de sous-traiter cette activité à un prestataire extérieur. Pour les entreprises de plus petite taille, il n’est pas rare d’avoir un poste polyvalent travaillant sur tout le parc machine.
 

Femmes en maintenance industrielle : Un métier qui se féminise lentement mais sûrement

Un métier qui se féminise lentement mais sûrement

Qu’en est-il de la part des femmes en maintenance ? Les techniciennes sont-elles nombreuses ?
La part des femmes travaillant dans ce secteur d’activité reste encore faible, notamment au regard de la population active globale (dans laquelle elles occupent 48% des postes) : en 2014, 9% des effectifs de maintenance sont des femmes (source : Insee, 2014).  



Actualités

 
  • CONFERENCE : Agroalimentaire, comment gérer le turnover des équipes maintenance ?
    Publié le 03-11-2017
    Recrutement et fidélisation des équipes maintenance : cette problématique, commune à tous les secteurs industriels sera abordée à travers l'expérience d'intervenants issus de groupes agroalimentaires tels que Ferrero, Cristal Union et Danone. Etat de lieux et pistes de réflexion pour y  répondre.
  • Téléchargez le guide "Réussir sa recherche d'emploi" !
    Publié le 29-06-2017

    Emploi-MaintenanceIndustrielle a conçu un guide pour vous accompagner dans votre recherche. 
    Conseils pour rédiger son CV, préparer son entretien, se présenter le jour J, ...

    Ce guide est téléchargeable gratuitement.  N'hésitez pas à le diffuser !

  • Salon Industrie Lyon du 4 au 7 avril 2017
    Publié le 29-03-2017
    INDUSTRIE Lyon 2017 - le rendez-vous de tous les acteurs de l’industrie
    Salon leader des technologies de production, ce salon vous présentes les solutions pour pour rendre une usine productive et compétitive.